Une question : 04 94 19 54 52
Mes annonces
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Economie » Création de société: les dispositifs de soutien évalués

Création de société: les dispositifs de soutien évalués



RSS

Economie
18/02/2013 » Création de société: les dispositifs de soutien évalués

Le 14 février dernier, la Cour des Comptes a rendu public un rapport d'évaluation sur les dispositifs de soutien à la création d'entreprises. Elle évalue à la fois les dispositifs mis en place au niveau national et local. Les travaux régionaux ont été réalisés par les chambres régionales des comptes à partir d'un échantillon de dix régions.

Cette étude a été réalisé à la demande de l'Assemblée nationale pour le comité d'évaluation et de contrôles des politiques publiques (CEC). 

De nombreuses créations mais une pérennité relative.

La France est première au classement des pays européens en nombre de créations annuelles. En 2011 ont été créée 549 805 entreprises. Après une progression dynamique de 54% entre 2003 et 2008, elles ont connu une croissance très rapide depuis 2009 grâce aux auto-entrepreneurs qui sont à l’origine de 53 % de ces créations aujourd’hui.

La Cour constate que ces entreprises nouvellement créées ont toutefois une pérennité limitée : 66 % des entreprises créées en 2006 étaient toujours en activité en 2009 et elles sont seulement 52 % après 5 ans d’activité. Plusieurs facteurs expliquent ces chiffres comme le montant des capitaux initiaux, la forme juridique choisie ou encore le profil du créateur : tout le monde ne peut pas s'improviser chef d'entreprise du jour au lendemain Les chômeurs, les moins de 30 ans ou des personnes peu ou pas diplômées réussissent moins bien.
Les nouvelles entreprises présentent des caractéristiques peu favorables à leur pérennité et à leur développement : 94,3 % de celles créées en 2011 n’avaient aucun salarié, 44 % de celles créées en 2010 ont des capitaux propres inférieurs ou égaux à 8 000 euros et 49 % ne sont pas bancarisées, 70 % ont la forme d’entreprise individuelle. Instauré en 2009 le régime de l’auto-entreprenariat a renforcé ces caractéristiques défavorables.
La Cour constate également que la moitié des entreprises ont été créées sans aides publiques et plus de 70 % sans accompagnement par une structure spécialisée.


De nombreux dispositifs de soutien à la création d’entreprises sont mis en place par les pouvoirs publics au niveau local ou national

La Cour estime à environ 2,6 milliards d’euros le coût des dispositifs de soutien nationaux qu’elle a examinés. Cette action est éclatée entre une dizaine de programmes et portée par trois ministères et de nombreux opérateurs publics, en particulier Pôle emploi, la Caisse des dépôts, Oséo et l’agence pour la création d’entreprises.  La mise en œuvre des dispositifs se fait sans cohérence suffisante et sans vue d’ensemble de leur efficacité.
Les actions menées participent à trois politiques différentes, qui se recouvrent en partie et pour lesquelles la création d’entreprises est souvent plus un moyen qu’un objectif :
-          Le soutien au dynamisme du tissu économique et des territoires à travers les très petites entreprises et les petites et moyennes entreprises ;
-          La réduction du nombre de chômeurs en les encourageant à créer leur propre emploi ;
-          Le développement d’entreprises innovantes censées créer les emplois de demain.
Sur les territoires,la Cour note que la coordination entre l’Etat et les collectivités territoriales est souvent très limitée, voire inexistante. Ces défauts de gouvernance ont trois conséquences :
-          Pour les financeurs, un risque de mauvaise allocation des moyens ;
-          Pour les créateurs, un mille-feuille illisible des dispositifs ;
-          Pour les nombreux acteurs impliqués dans l’accompagnement des créateurs, un surcoût de gestion. 

 

Source: http://www.ccomptes.fr/Actualites/A-la-une/Les-dispositifs-de-soutien-a-la-creation-d-entreprises-Evaluation-en-Basse-Normandie

« Retour

1 Je choisis mon formulaire d'annonces légales

29/05/2013
Qu'est-ce qu'une SAS/SASU?

Principaux avantages : - Souplesse contractuelle: liberté accordée aux associés pour déterminer les règles de fonctionnement et de   transmission…

19/04/2013
Qu'est-ce qu'une EURL?

Principaux avantages : - Responsabilité limitée aux apports (sauf fautes de gestion, engagements de caution à titre personnel) - Possibilité d’opter…

18/02/2013
Création de société: les dispositifs de soutien évalués

Cette étude a été réalisé à la demande de l'Assemblée nationale pour le comité d'évaluation et de contrôles des politiques…

13/12/2012
Qu'est-ce qu'une SCI ?

Une SCI a obligatoirement un objet immobilier. Les associés sont des personnes physique et/ou morales. Les parents peuvent s'associer avec leurs enfants dans un achat immobilier…

21/11/2012
Les causes de dissolution de sociétés

8 causes de dissolution de sociétés: L'expiration du temps pour lequel la société a été constituée, sauf prorogation effectuée…

Plus d'actualités

16/10/2019
Clôture de liquidation :
Dénomination : ALTIVEA RENOVATION SASU en liquidation au capital de 10 000 euros Siège social : 86 AV DES FUSILIERS MARINS 83200 TOULON N° R.C.S. : 791 961 113…

16/10/2019
Transfert de siège social :
Dénomination : SUN PLAISANCE LOCATION SAS au capital de 500 euros Siège social : 19 AVENUE DE LA MARTHELINE LE LANCIER BATIMENT E1 13009 MARSEILLE N° R.C.S. : 819 738 626…

15/10/2019
Extension de l'objet social :
Dénomination : SARL BMTP SARL au capital de 8 000 euros Siège social : Chemin de Toulon - ZA Les Ferrages - 83 170 TOURVES N° R.C.S. : 538 512 948 Aux termes de…

15/10/2019
Modifications diverses :
Dénomination : SAS JM CONSTRUCTIONS ET RENOVATIONS SAS au capital de 6 000 euros Siège social : 124 RUE DES LIANES 83 130 LA GARDE N° R.C.S. : 814 233 599 Aux termes…

14/10/2019
Démission de co-gérant :
Dénomination : ACHAT VENTE ARTISANAT CODDRETTO ET COMPAGNIE SARL au capital de 8000 euros Siège social : 17 bis rue Frédéric MIREUR 83300 DRAGUIGNAN N° R.C.S. : 510…

Toutes les annonces

Annonces Legales
Compagnie Méditerranéenne de Presse et de Communication
24 Bd Carnot - 06400 Cannes
Tél : 04 94 19 54 52
Fax (n° vert) : 0 800 801 006
Informations sur les formulaires